Les Filles du loir

Carte d’identité
Créée en octobre 2004, l’association Les Filles du loir a pour but de réunir ses adhérents autour de la littérature contemporaine et de la lecture. Les Filles du loir est une association littéraire qui désire partager ses coups de cœur, en offrant des livres à ses adhérents, et en organisant dans une librairie des rencontres-signature avec les auteurs. Télécharger le dossier de présentation.

Les Filles du loir

Marine Jubin
8, rue Geoffroy Saint-Hilaire

75006 Paris 

À l’origine, cinq amies…
Au départ, Les Filles du loir, c’est cinq filles, Marine, Delphine, Jeanne, Delphine et Marie, qui décidèrent de se réunir une fois par mois pour évoquer des livres qu’elles avaient lus. Elles se réunissaient dans un salon de thé, Le Loir dans la Théière, en fin d’après-midi et terminaient la soirée dans un restaurant. Elles apportaient des sacs volumineux avec des livres en tout genre, roman, pièces de théâtre, textes critiques sur le cinéma, littérature pour la jeunesse. Les livres étaient superposés un peu partout sur les petites tables du salon et la causerie commençait. Chaque fille présentait brièvement les livres qui l’avaient marquée le mois durant, les conseillant souvent, les portant aux nues même après avoir lu oralement un extrait, les critiquant avec force parfois. Puis elles échangeaient leurs livres selon leurs affinités. 

La création d’une association loi 1901
Mais assez rapidement, Les Filles du loir, comme elles aimaient à se surnommer, décidèrent d’élargir leur cercle de lecture qui commençait à faire des envieux. Le socle du projet reste la rencontre du lecteur avec l’œuvre pour progressivement évoluer vers la rencontre du lecteur avec l’auteur de l’œuvre. Les Filles du loir ont donc imaginé des réunions de lecteurs auxquelles les auteurs seraient invités dans un lieu convivial à Paris, et la Librairie La Boucherie, rue Monge dans le 5e arrondissement, s’est vite imposée comme premier partenaire. L'association évoluant, le nombre d'adhérents augmentant, nous traversons la Seine et nous nous installons dès septembre 2006, à L'ImagiGraphe, 84, rue Oberkampf dans le 11ème à Paris. 

L’aventure des Filles du loir a encore évolué…
Les Filles du loir organisent, depuis 2004, des moments d’échange privilégiés entre les auteurs et leurs adhérents :
• Lors des Rencontres en librairie, au concept largement éprouvé depuis 7 ans,
• A travers les Bibliothèques idéales organisées en partenariat avec la bibliothèque Marguerite Audoux depuis 2008,
• Et à la lecture des Carnets du loir, qui comptent déjà 6 numéros.

Les Filles du loir ne comptent pas s’arrêter là et pensent déjà à créer de nouveaux partenariats pour développer de nouveaux concepts autour du théâtre, de la poésie et même du cinéma.

Avec Les Filles du loir, les écrivains rencontrent leur public et les lecteurs partagent leurs émotions avec les auteurs ! 

Aujourd'hui, Les Filles du loir, c'est 3 animatrices :

Marine Jubin

Après avoir enseigné les lettres, elle travaille dans un théâtre le jour, et lit la nuit. Toujours en quête de nouvelles perles rares pour le lectorat des Filles du loir, elle est une grande dévoreuse de textes en tout genre. Mais Marine est surtout une passionnée de théâtre dont elle fréquente assidûment les salles. 

Stéphanie Perrin,

Elle na pas toujours été une grande lectrice, ni même une excellente élève. Pourtant, elle enseigne aujourd'hui avec plaisir l'histoire/géographie et le français en lycée professionnel et adore les livres. Ses goûts sont étendus mais sa préférence va vers la littérature étrangère teintée de politique et d'histoire.

Gabrielle Napoli
Gabrielle enseigne le français au lycée.

Par ailleurs, elle collabore à la Quinzaine littéraire.
Elle s'intéresse à la littérature étrangère, tout particulièrement à la littérature italienne
et d'Europe centrale.

Elles étaient là à l'origine et ont contribué à la création et au développement 
de l'association :

Delphine Lizot

Sous sa casquette de trésorière de l'association se cache une fervente défenseur du cinéma car Delphine travaille pour une autre association qui promeut le septième art dans les écoles primaires. Aux Filles du loir, elle est devenue la spécialiste de la littérature américaine tout en gardant un vif intérêt pour les petites maisons d'édition qu'elle soutient ardemment. 

Marie Clément

Marie partage sa vie entre sa passion des lettres, qu'elle enseigne, et sa passion du cinéma. Au sein de l'association, c'est elle qui déniche les classiques méconnus et les romans fantasmagoriques, féminins notamment.

Delphine Wormser

Professeur d'histoire-géographie la semaine, elle devient le weekend une lectrice assidue de livres pour la jeunesse et de bandes dessinées françaises et japonaises. Sa formation d'historienne la conduit à privilégier des récits où l'histoire intime de la fiction éclaire l'histoire du monde. 

Jeanne-Sarah Bellaïche

Jeanne nourrit de multiples passions: la céramique, la montagne et le chant. Ses lectures de prédilection sont les récits poétiques et la littérature de voyage.

Elles ont accompagné l'association pendant 2 ans :

Claire Patrigeon

Baignée au quotidien dans le monde de l'industrie et des sciences, les livres ont toujours constitué son refuge. Inconditionnelle de la littérature contemporaine anglaise et plus largement étrangère, Claire decouvre aujourd'hui pour son plaisir et celui des adhérents des Filles du loir, nos contemporains francophones.

Clarisse Combes

Son apprentissage de la lecture n’a pas été une mince affaire. Faute d’instit, c’est sa mère qui lui a appris à lire, à grand renfort de romans jeunesse. C’est sûrement ce qui explique son goût prononcé pour ce genre littéraire et pour le monde de l’illustration.