Tanguy Viel

 

Rencontre avec Tanguy Viel

Vendredi 14 décembre 2012


 

Isabelle, Bidochon 21, Les Bidochons sauvent la planète, Christian Binet, Fluide glacial, Un Bidochon hilarant sur l’écologie.

Isabelle, Les Aventures de Ralph et Wulfran ou comment ne jamais s’ennuyer, Emmanuel Pierre et Pierre Le-Tan, Alma Éditeur, Strips amusants et touchants sur les vicissitudes de la vie moderne.

 

Tanguy Viel, Les Îles, Jean Grenier, Gallimard, coll. « L’Imaginaire », Une introspection sous la forme d’une métaphore insulaire (livre préféré de Georges Perros).

Tanguy Viel, L’institut Benjamenta, Robert Walser, Gallimard, coll. « L’Imaginaire », Un roman à la manière de Kafka malicieux, charmant, joyeux !

Tanguy Viel, La Harpe d’herbes, Truman Capote, Gallimard, coll. « L’Imaginaire », Un enfant, après une fugue, se construit une cabane dans un arbre. Un adieu merveilleux à l’enfance.


Marie-Frédérique, La Mort de Belle, Georges Simenon, Le Livre de poche, Quand l’existence d’un paisible professeur voit sa vie vaciller après la découverte d’un cadavre, celui de Belle.

Marie-Frédérique, La neige était sale, Georges Simenon, Le Livre de poche, Quand un geste fait vaciller la vie d’un homme pris en flagrant délit.

Marie-Frédérique, La Veuve Couderc, Georges Simenon, Gallimard, Folio policier, Quand des personnages sont appelés secrètement à être les artisans de leur propre malheur.

 

Stéphanie, Une saison pour la peur, James Lee Burke, Actes Sud, coll. « Rivages », Une image passionnante de l’Amérique moderne.

 

Delphine, La Petite Borde, Emmanuelle Guattari, Mercure de France, Très belle évocation poétique de la clinique psychiatrique de La Borde où travaillait le grand Félix Guattari, le père de l’auteure.

 

Marine, Le Poing dans la bouche, Georges-Arthur Goldschmidt, Verdier, Magnifique réflexion sur le pouvoir de la littérature à changer une vie.